Photo couleur de deux pommes bizarres semblant s'observer.

Espaces de médiation

Clarifier et dépasser les conflits relationnel au travail

Nuage de mots relevant du conflit : rumeur, dispute, impasse, stigmatisation, incrimination, mensonge, colère, absence,...

Les conflits relationnels, une fatalité ?

Tout collectif de travail vit des situations de tensions ou de conflits relationnels, pouvant entraîner des conséquences fort préjudiciables sur la qualité du travail et la Qualité de Vie au Travail.

Ces tensions sont souvent le fruit de désordres organisationnels (manque de clarté des rôles et les responsabilités de chacun, management dysfonctionnel, conditions de travail dégradées, pression économique, transformations numériques...) et de problématiques relationnelles (difficile rapport à l'altérité, manque de reconnaissance, défaut de confiance, déni d'interdépendance, blessures personnelles...).

Ouvrir un espace de médiation permet de sortir d'une situation d'impasse, désagréable et improductive. C'est s'offrir la possibilité de clarifier les enjeux qui sous-tendent les difficultés relationnelles, de mettre des mots sur ce qui fait mal, de nous rencontrer autrement, au travail. 

OKA accompagne les personnes et les collectifs (équipes, services, instances de dialogue social...) à tendre vers une meilleure qualité relationnelle à travers une démarche structurée en quatre étapes :

1

Entretiens préalables séparés (collectifs et/ou individuels)

2

Engagement de l'ensemble des parties prenantes dans la démarche

3

Rencontres collectives avec les personnes concernées par les tensions

4

Conclusion de la démarche

Une condition de réussite : 

Questionner son rapport à l'Autre

Est-il possible de reconnaitre l'Autre comme différent et semblable à la fois ?

Suis-je capable de (re)faire le pari de la confiance ?

Suis-je d'accord pour accepter notre interdépendance ?

Aurélie Marloie est une intervenante-facilitatrice expérimentée du dispositif d'Appui aux Relations Sociales (Areso) porté par l'Anact et le Ministère du Travail. 

Mon parcours

Après des études en Sciences Politiques à l'IEP de Grenoble puis deux années "sabbatiques", j'ai entrepris un Master II "Médiations dans les organisations" à l'UFR de Philosophie de l'Université de Poitiers, dont j'ai été diplômée en 2005.

Dans ce cadre, j'ai réalisé un mémoire de fin d'étude visant à distinguer la médiation d'une démarche psychothérapeutique : "De la médiation à la psychothérapie : n'y a-t-il qu'un pas ?" .  

En 2012, j'ai intégré le réseau Anact (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail) avec pour objectif de développer le dispositif d'Appui aux Relations Sociales (Areso) en région, puis dans l'ouest de la France.

Je suis devenue une formatrice référente pour l'ensemble des intervenants-facilitateurs et tutrice.
J'ai animé ce dispositif au niveau national, en lien avec l'Anact et la Direction Générale du Travail. 

J'ai à mon actif une vingtaine d'actions de médiation (collectives principalement), dans des structures de tailles et de secteurs variés : secteur social, médico-social, petite enfance, industrie, para-public.

Je poursuis mes recherches en médiation avec l'Approche Centrée sur la Personne (ACP), considérant le conflit comme l'impossibilité, temporaire ou non, de se rencontrer, de se reconnaitre mutuellement, de s'accepter dans nos singularités respectives. 

Aurélie Marloie